Techniques d'identification de l'amiante

Microscopie électronique à transmission (META)

En matière d’analyse d’amiante, raison d’être du laboratoire MeilleurLab, certains matériaux requièrent une investigation au travers de la microscopie électronique à transmission (META) incluant une technologie d’analyse chimique à rayonnement X et ce, conformément à la norme NF X 43-050.

Cette méthode d’analyse est parfaitement adaptée à la recherche d’amiante au sein des divers type de matériaux issus du bâtis, et vient compléter au besoin les analyses réalisées par la microscopie optique à lumière polarisée (MOLP).

En effet, le grossissement opéré permis par la microscopie électronique étant très élevé, les échantillons étudiés sont observés à un grossissement d'au moins 10 000 x.
Au regard de la finesse des fibres d'amiante, ceci est un excellent atout non seulement en matière de détection mais aussi d'identification.

En effet, grâce à la technique d’analyse chimique couplée au microscope, il est possible d’obtenir avec exactitude la composition chimique élémentaire de l’amiante observé, et ainsi de parvenir avec certitude au(x) type(s) d'amiante contenu(s) dans le matériau.

 

De plus, tel que l’exige la norme NF EN ISO/CEI 17025 sur laquelle repose notre accréditation, l’ensemble des méthodes de préparation et d’analyse utilisées par notre laboratoire repose sur une validation de méthode rigoureuse. Ainsi, avant une analyse au META, chaque échantillon se voit appliquer un traitement de préparation (acide, chimique, mécanique et/ou thermique) le plus adapté à sa matrice, afin de libérer les fibres d’amiantes qui y sont potentiellement présentes.

Dispositif précis et mobilisant du matériel performant au regard de la technologie actuelle, la microscopie électronique à transmission analytique (META) est une méthode qui nécessite toutefois d’être maîtrisée par un personnel qualifié. Ainsi MeilleurLab veille à la formation et au suivi rigoureux de l’ensemble de ses collaborateurs. 

De manière plus générale, en raison de sa capacité à détecter les fibres d’amiante invisibles à l’œil nu, la META est une technique déployée systématiquement lorsque l’analyse au MOLP n’a pas été jugée pertinente ou suffisante selon le matériau étudié.

Tel que dans notre laboratoire, les résultats d’analyses émis grâce aux techniques combinées du MOLP (microscopie optique à lumière polarisée) et du META (microscopie électronique à transmission) sont avérés comme étant les plus fiables à l'heure actuelle dans le domaine de l'analyse d'amiante dans les échantillons massifs issus du bâti.

Laboratoire amiante Strasbourg
Laboratoire amiante Paris
Laboratoire amiante Annecy
Laboratoire analyse amiante Reims