MeilleurLab

Projet CARTO Amiante : les analyses en laboratoire de prélèvements d’air à l’honneur - 31/05/2019

La publication, à la fin du mois d’avril dernier, du second rapport relatif au projet CARTO Amiante met une nouvelle fois les mesures d’empoussièrement amiante au-devant de la scène et par la même occasion, les analyses en laboratoire sous accréditation COFRAC de prélèvements d’air effectués dans les chantiers.
Cette campagne de mesurage d’empoussièrement dans le secteur du BTP, mise en œuvre par la DGT, l’OPPBTP et l’INRS, a pour objectif de divulguer les résultats d’analyse amiante de prélèvements d’air réalisés durant onze situations de travail précises dont six nouvelles de plus que lors du premier rapport, soit 324 chantiers inspectés et 155 entreprises mobilisées. Mais comment ont été réalisées les mesures d’empoussièrement amiante et à quel moment sont intervenus les laboratoires accrédités, chargés de mesurer la concentration de fibres d’amiante présentes dans les échantillons d’air prélevés ?

L’analyse en laboratoire : passage obligé d’une mesure d’empoussièrement amiante

Une mesure d’empoussièrement amiante, à l’instar de celles qui ont été mises en œuvre pour le projet CARTO Amiante, quel que soit le lieu où elle est réalisée, exige obligatoirement des analyses au sein d’un laboratoire amiante accrédité par le COFRAC, comme votre partenaire Meilleur Lab qui procède à des analyses de matériaux et d’air en provenance de toute la France et qui est installé à Wintzenheim, commune située dans le département du Haut-Rhin. Pour expliquer le déroulement d’une mesure d’empoussièrement, il est nécessaire d’aborder l’étape de prélèvement d’air, réalisée soigneusement dans le chantier concerné, à des endroits stratégiques (air ambiant, sur opérateur, sur poste de travail, etc.) et à l’aide d’un préleveur d’air.
 
Une fois l’échantillon d’air constitué, sécurisé et dûment identifié par marquage, il est envoyé à un laboratoire à des fins d’analyses pratiquées selon la norme NF X 43-050. Le laboratoire sollicité procède à l’analyse de l’air prélevé par META, soit par microscopie électronique équipée d’un analyseur en dispersion d’énergie des rayons X. Cette technologie sophistiquée permet de compter les fibres d’amiante avec la plus haute précision.

Projet CARTO Amiante : les résultats des laboratoires s’avèrent très positifs

Les résultats du second rapport relatif au projet CARTO Amiante reflètent une performance accrue des dispositifs de protection des travailleurs et de l’environnement au regard du risque amiante.
En effet, les laboratoires d’analyse amiante mobilisés pour ce programme spécifique ont permis de parvenir à la conclusion suivante : les risques d’exposition à l’amiante actuels, présents au sein des onze situations expérimentées par le projet, sont quasi inexistants, ce qui prouve une maitrise de plus en plus prononcée de l’empoussièrement en fibres d’amiante au sein des chantiers amiante inspectés et la performance accrue de ces derniers.

« Retour aux actualités
Laboratoire analyse amiante Reims