MeilleurLab

L’importance des analyses amiante en laboratoire liées au repérage amiante avant travaux - 14/08/2019

Alors que le repérage amiante avant travaux dans les immeubles bâtis, même s’il l’était déjà implicitement, a été rendu obligatoire depuis le 19 juillet, cette investigation complexe se retrouve sur le devant de la scène. Recherche intrusive et précise à mener avant des chantiers de rénovation et de réhabilitation de tout ou partie de bâtiments, le repérage amiante avant travaux vise les immeubles bâtis dont les permis de construire datent aujourd’hui d’il y a plus de vingt-deux ans, soit d’avant juillet 1997.

Par la même occasion, les analyses amiante en laboratoire accrédité par le COFRAC, comme c’est le cas de Meilleur Lab, laboratoire qui prend en charge des missions en provenance de tout le territoire national, bénéficient également de toutes les attentions. Mais qu’entend-on par analyses amiante dans le cadre d’un repérage amiante avant un chantier de travaux ?

Des analyses d’échantillons de matériaux et produits amiantés (MPCA)

L’objectif du repérage amiante avant travaux est de localiser les matériaux et produits amiantés présents dans la zone du futur chantier. En cas d’incertitude quant à la présence effective d’amiante, un prélèvement de quelques cm3 de matériaux est nécessaire pour permettre une analyse en laboratoire accrédité. Conditionné soigneusement dans un emballage double et étanche, chaque échantillon de matériau ou de produit prélevé est soigneusement identifié et de façon indélébile en vue d’être transmis au sein d’un laboratoire d’analyse amiante, accompagné d’une fiche de description précise comportant de nombreuses informations dont la méthode d’analyse requise et même des précisions sur le support de prélèvement.

Puis, après un examen visuel approfondi et un traitement éventuel de l’échantillon, l’analyse en laboratoire au travers de la MOLP (microscopie optique à lumière polarisée) pour les échantillons fibreux ou non, ou la META (microscopie électronique à transmission analytique), uniquement pour les échantillons non fibreux, va permettre d’émettre des conclusions quant à la présence ou non de fibres d’amiante et le cas échéant, précise leur variété minéralogique.

Des analyses de prélèvement d’air amiante en cas de présence de MPCA

Si le repérage amiante avant travaux révèle la présence de matériaux et produits amiantés qu’il est nécessaire de retirer ou de confiner, des prélèvements d’air ambiant dans la zone du futur chantier doivent être effectués pour définir, après une analyse en laboratoire, les mesures de prévention qui doivent être prises pour protéger les travailleurs et l’environnement de toute contamination. Une stratégie d’échantillonnage doit être établie au préalable avant toute réalisation de prélèvements d’air.

Les filtres des préleveurs d’air qui collectent la poussière doivent alors être conditionnés et identifiés en bonne et due forme. L’objectif du laboratoire spécialisé dans le comptage des fibres d’amiante, tel Meilleur Lab qui opère partout en France, est alors d’identifier la nature des fibres d’amiante et de mesurer leur concentration par litre d’air. Aux rapports d’essais s’ajouteront, le cas échéant, des préconisations quant aux équipements de protection individuelle et collective à mettre en œuvre au sein du chantier.


« Retour aux actualités
Laboratoire analyse amiante Reims